Célébrerez-vous la Journée Internationale des Gens Sans Enfant le 1er août prochain?

C’est le 1er août 1973 que l’organisme américain National Organization for Non-Parents (NON), a souligné pour la première fois cette journée en décernant le prix de  » Non-Parent de l’année » à un homme et une femme sans enfant.

 

Cet organisme connu par la suite sous le nom de National Alliance for Optional Parenthood (NAOP), s’est donné pour mission de 1972 à 1982 d’éduquer la population sur la non-parentalité comme choix pleinement assumé.

 

Quarante ans plus tard, les auteurs sans enfants et blogueurs Laura Carroll, Maria Drut-Davis, Patricia Pedraza-Nafziger, Amy et Lance Blackstone croient qu’il est temps de recréer cette journée en lui décernant le nom de « Journée Internationale des Gens Sans Enfant »( International Childfree Day).

 

Et vous, non-parents et parents, qu’en pensez-vous?

 

Croyez-vous qu’une telle journée est nécessaire pour éduquer la population sur ce choix qui demeure à ce jour encore controversé et tabou? Pensez-vous souligner cette journée d’une manière particulière?

 

Ou au contraire, peut-être voyez-vous cette journée comme une mobilisation inutile de la part de cette tranche de la population qui ne désire pas se reproduire à tout prix?

 

Lecteurs et lectrices, à vos claviers!

 

Catherine-Emmanuelle

 

Traduit de l’anglais:

 

http://werenothavingababy.com/childfree/announcing-international-childfree-day-call-for-nominations-for-childfree-woman-man-of-the-year/

(Visited 65 times, 1 visits today)

2 Comments

  1. Isis 2014/07/28 at 7:46

    Puisque l’acceptation de la différence de l’autre passe plus facilement par une reconnaissance officielle de cette différence, je pense que cette journée peut faire beaucoup dans l’éducation de la société. Nous sommes, mon conjoint et moi, des « Gens sans Enfant » trentenaires et devons encore supporter en 2014 les regards désapprobateurs, supérieurs ou encore choqués de certains couples désireux d’enfants ou qui en possèdent déjà. Je rêve du jour où dire de manière assumée que je ne veux pas d’enfant n’aura pas comme réponse : « Ah, mais c’est parce que tu ne te sens pas encore responsable. » Faire un enfant n’est pas du tout synonyme de maturité tout comme ne pas en faire n’est pas du tout synonyme de puérilité. Etre adulte se situe sur d’autres critères et il va bien falloir qu’un jour cette éducation archaïque « fille = ménage, femme = bébé » disparaisse pour de bon ! Une journée qui nous représente, je suis donc plutôt pour.

    Reply
  2. Elodie 2017/04/28 at 8:18

    Bonjour,
    La tolérance étant un aspect important à apprendre aux enfants, je pense également comme Isis qu’il serait nécessaire de célébrer cette journée des non-parents par choix. Cela serait une façon de faire comprendre que la politesse est de mise. Rabaisser ou insulter ceux qui ne désirent pas d’enfants est pour moi un mauvais exemple à donner aux générations futures.
    Il n’y a rien de mal à ne pas désirer d’enfants. La liberté, c’est pouvoir faire ses propres choix.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.