Entrepreneurs: démontrez votre empathie à toutes les femmes à la Fête des Mères en 2021!

Aux propriétaires d’entreprises de commerce au détail

C’est en tant que créatrice de femmesansenfant.com, site créé en 2012 et destiné à parler du vécu des sans enfant par circonstances de la vie et par choix, que j’ose prendre la plume aujourd’hui. Pour vous sensibiliser, pour vous faire connaître ou découvrir une réalité que peu de gens reconnaissent publiquement.

Ce sera bientôt, le deuxième dimanche du mois de mai,  le temps de souligner la Fête des Mères.

Si pour beaucoup de femmes cette fête est l’occasion d’être célébrée, reconnue et gâtée par leur famille, pour d’autres, c’est un moment absolument douloureux :

-pour celles qui rêvaient d’être mère et qui ne le seront jamais car infertiles

-pour celles qui rêvaient d’être mère et qui n’ont pas les ressources pour adopter

-pour celles qui rêvaient d’être mère et qui n’ont pas rencontré le bon conjoint à temps

-pour celles qui ont eu une mère inapte à s’occuper d’eux, violente psychologiquement ou physiquement-

-pour celles qui viennent de perdre un enfant par fausse couche ou d’une maladie mortelle

-pour celles qui ont été abandonnées par leur mères

-pour celle dont la mère est décédée de mort naturelle, accidentelle ou criminelle

 

Saviez-vous que de nombreuses femmes fuient les réseaux sociaux lors des jours entourant cette fête ?  Cela est pourtant la réalité vécue par un nombre grandissant de femmes à travers le monde.

Mon objectif en tant que créatrice de femme sans enfant.com:  dire tout haut ce que ces femmes taisent pour ne pas déranger,  froisser, exister. Mais pour être entendue et comprises il faut oser nommer.

Alors voici, ma demande :

Dans le but de prendre soin de la santé mentale de votre clientèle féminine sans enfant qui constitue maintenant  1 femme sur 5 âgée de 45 ans et plus, je vous invite à donner la possibilité à ces femmes de ne pas recevoir par courriel vos publicités entourant la Fête des Mères.

Leur donner la chance se désabonner spécifiquement de ces courriels en lien avec cette fête, c’est:

-choisir de prendre soin de leur santé mentale

-c’est honorer et reconnaître leurs limites et y être sensibles.

Certaines compagnies européennes ont eu l’audace d’offrir cette possibilité aux femmes, dès 2019. La compagnie Bloom & Wild ( faisant partie du Thoughtful Marketing Movement) est en la matière, une pionnière. Voici ce que cette compagnie a publié sur son site:

 

“…Nous avons amélioré notre expérience pour tous ceux qui ne veulent pas de rappels concernant des occasions qui peuvent être délicates…”

Comme l’année dernière, les personnes qui ont choisi de ne pas recevoir de rappels pour la fête des mères ne recevront pas de courriels à ce sujet. Mais à partir de la fin février de cette année, vous ne verrez pas non plus de mention de cette fête sur notre site web. Cela inclut notre page d’accueil, nos menus et même nos produits lorsque vous êtes branché à votre compte. Et si vos comptes Facebook, Instagram ou Gmail utilisent la même adresse électronique que celle avec laquelle vous avez choisi de vous désinscrire, vous n’y verrez pas non plus de publicités pour la Fête des Mères.

Nous lançons également une nouvelle section de préférences dans votre compte, qui vous permet de refuser plus facilement les rappels de la Fête des Mères à tout moment, sans avoir à attendre que nous vous le demandions. Au cours des prochaines semaines, nous ajouterons également d’autres occasions délicates que vous pourrez gérer dans votre compte ici…”

“…Nous croyons qu’il faut faire des affaires de manière réfléchie. Parce que traiter les clients avec le même soin que vous donneriez à vos propres amis et à votre famille est la bonne chose à faire…”

 

Puis,  on a vu les entreprises M & S Food, Jarold Norwich et Moonpig UK  se joindre à ce mouvement.

À mon plus grand étonnement, je constate qu’en ce 3 avril 2021, c’est au tour de la chaîne Pandora  de faire de même! Voici le message que l’entreprise à envoyé à ses clientes:

“…Bien que la fête des Mères puisse être un moment merveilleux pour certaines personnes, nous savons que pour d’autres, cela peut être un peu difficile. C’est pourquoi nous faisons les choses différemment et vous donnons la possibilité de vous désabonner de nos courriels concernant la fête des Mères…”

Asda, Superdrug et Thortful ont aussi joint le mouvement cette année.

Alors, qui sera la première entreprise québécoise, canadienne ou européenne à emboîter le pas?

Qui sait, peut-être est-ce votre entreprise qui initiera la tendance ? Qui mettra de l’avant un marketing plus humain et empathique?

Vos clientes vous en seront profondément reconnaissantes et probablement encore plus fidèles!

Catherine-Emmanuelle Delisle

femmesansenfant.com

Traduit avec www.DeepL.com/Translator 

Édité par femmesansenfant.com