Entrevue avec Sylvie Lavallée, sexologue, psychothérapeute sur le choix de ne pas avoir d’enfant

Photo: Alain Décarie.

Syvlie Lavallée est connue des québécois et québécoises.

Présentement, vous pouvez l’entendre à la radio du 104,7 tous les vendredis à 14 h 45, au FM93 un vendredi sur 2, à Ryhtme FM Estrie un lundi par mois, et commenter l’actualité selon son avis d’expert au 98,5 FM. Elle est également collaboratrice pour une quatrième saison à l’émission télévisuelle  » Marina » à Radio Canada.

Elle cumule aussi les postes de sexologue et psychothérapeute en cabinet privé.

Sylvie Lavallée a fait le choix de ne pas avoir d’enfant. Voici pourquoi.

1-Sylvie, lorsque vous étiez petite, pensiez-vous un jour avoir des enfants?

Aucunement. Je n’ai jamais voulu avoir d’enfant.  Lorsque je m’imaginais de façon très passagère avoir des enfants, j’envisageais n’en avoir qu’un car j’ai adoré être enfant unique.

2- Quelles valeurs lui auriez-vous transmises?

Les valeurs qui sont importantes à mes yeux: la vaillance et l’importance de l’éducation.

3- Parlez-nous de votre relation de couple et de ses défis.

Je suis en couple depuis bientôt 3 ans avec un homme père de deux filles de 5 et 7 ans maintenant. Nous avons la garde des fillettes une semaine et une fin de semaine par mois. C’est la première fois que je vis dans une famille recomposée et je réalise que cela comporte de nombreux défis!  Effectivement, il n’a pas été facile pour moi de m’attacher à des enfants qui ne sont pas les miens.

4- Quelle place occupe dans votre vie:

a) le couple: Mon couple est primordial dans ma vie.

b)les amis: Je ne les vois pas assez souvent.

c) le travail: Beaucoup de temps!!! Animer une quotidienne demande un temps fou et j’ai souvent l’impression d’y consacrer 110% de mon temps.

d) les loisirs: Je fais de la course à pied 3 à 5 fois semaine.

e) votre clientèle: Elle agit comme ma « pseudo-famille » compte tenu que ma profession est plutôt maternante.

5- Quelle est la place et le rôle d’une femme sans enfant dans la société?

J’ai l’impression qu’il n’y a pas de place pour les femmes sans enfant et surtout sans désir d’enfant. De nombreuses femmes ne veulent pas se réaliser à travers la maternité On sur-valorise la maternité et la famille alors que la conciliation travail-famille est de plus en plus ardue et épuisante.

J’aimerais qu’il y ait plus de tribunes pour les femmes sans enfant qui assument pleinement ce choix!

6- Quels sont, selon vous, les préjugés les plus tenaces à l’endroit des femmes sans enfant?

Quelles sont égocentriques, narcissiques, ambitieuses, matérialistes. Non, le portrait n’est pas très rose…

7- Comment envisagez-vous la vieillesse sans enfant?

J’ai mille et un projets! Je me visualise surtout avec mon amoureux comme partenaire d’affaires, en voyage et au chalet.

8-Quelle femme vous inspire, est votre modèle? À qui vous identifiez-vous en tant que femme sans enfant?

Une de mes tantes qui n’a jamais eu d’enfant est une de mes sources d’inspiration. J’ai toujours trouvé qu’elle avait l’air en forme, épanouie, libre avec son mari, heureuse et comblée!

9- À travers mes entrevues, j’ai remarqué que beaucoup de femmes sans enfant avaient des animaux. Est-ce votre cas? Est-ce que cela comble en partie un besoin de maternage?

C’est drôle car avec mon ex, lui aussi fils unique et vasectomisé à ma demande, j’ai eu un chien. J’ai d’ailleurs encore le chien en « garde partagée »! Il est vrai que pour moi, c’était mon bébé, mon fiston, ma petite boule de poil à chouchouter. C’était nettement moins de contraintes qu’un enfant.

10- À quoi consacrez-vous votre vie? Quel en est le but en ce moment?

Je suis actuellement dans une magnifique période de ma vie et de ma carrière. Je suis toujours aussi passionnée par mon travail et je me sens encore très curieuse intellectuellement. Je relève constamment des défis.  Aussi, les voyages me passionnent.

J’ai fait également une nouvelle découverte : la  course à pied. Moi, une non sportive, je cours maintenant depuis deux ans!

Merci Sylvie pour votre générosité!

Découvrez le site, les ouvrages et les services offerts par Sylvie Lavallée à l’adresse suivante:

http://www.sylvielavallee.com

Écoutez l’entrevue de Sylvie Lavallée à l’émission  » Marina » à Radio Canada

 

 

(Visited 86 times, 1 visits today)

6 Comments

  1. marie 2014/06/02 at 11:56

    Bonjour Catherine-Emmanuelle,

    Je me réjouissais de connaître l’histoire de Sylvie Lavallée, voilà qui est fait. Merci pour le témoignage de cette femme au sourire éclatant !

    En revanche, voici quelque chose qui m’a mise d’un coup de très mauvaise humeur. Je ne savais pas comment vous envoyer le lien, je le fais donc de cette manière.

    J’étais en train de surfer sur Internet et voici ce que je découvre concernant le pape François Ier et des propos qu’ils auraient tenus il y a peu sur les couples sans enfants.
    Je trouvais ce nouveau pape fort sympathique mais là d’un coup il baisse très nettement dans mon estime !!
    Je vous envoie le lien :

    http://www.europe1.fr/International/Sans-enfants-C-est-plus-commode-d-avoir-un-chien-ironise-le-pape-2139759/#

    http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/06/02/pape-francois-couples-animal-compagnie_n_5431377.html

    Il y a encore du boulot pour être reconnus !

    Cordialement

    Marie

    Reply
  2. marie 2014/06/02 at 11:58

    Dans mon énervement, je commets des erreurs d’orthographe. Désolée : « des propos qu’il aurait tenus » 😉

    Reply
  3. Valerie 2014/06/05 at 3:39

    Bonsoir Marie,

    Je n’avais pas entendu ni lu que le pape avait tenu des propos pareils et je suis profondément choquée. Ayant en + 2 chats à la maison je me sens particulièrement visée par ses attaques!

    Merci de nous avoir fait partager ce lien.

    Valerie

    Reply
  4. marie 2014/06/06 at 6:36

    Bonjour Valérie,

    Moi aussi j’ai un vieux chat à la maison adopté dans un refuge où il se laissait mourir. De manière générale, on peut rarement dire que les vrais amoureux des animaux soient des personnes égoïstes et nombrilistes. Sur ce coup-là, le pape a tout mélangé et s’est montré très maladroit. Ses propos ravivent des douleurs chez les personnes infertiles et démontrent de l’intolérance envers les personnes qui ne veulent pas d’enfants. Si vous allez voir la page Facebook « Femme sans enfant » de Catherine-Emmanuelle – où elle a également posté le discours du pape – , vous verrez qu’il y a de nombreux commentaires de femmes choquées comme nous.

    Marie

    Reply
  5. Marlène 2014/06/07 at 5:07

    Bonsoir, je ne sais pas trop comment utiliser ce blog manque de pratique!! Est-ce possible de parler en privė par rapport à ma souffrance de n’avoir pas d’enfant ..d’avance je vous remercie
    Marlène

    Reply
  6. Karine 2015/10/24 at 2:58

    Bonjour,

    Ce qui me choque dans l’article est la phrase suivante :
    « C’est drôle car avec mon ex, lui aussi fils unique et vasectomisé à ma demande, j’ai eu un chien. »
    Je ne demanderais jamais à autrui de se mutiler d’une part et d’autre part pour mon plaisir, quelle horreur !
    Et le fait de surcroît qu’il ne fait plus partie de sa vie est doublement choquant, il est condamné à ne plus avoir d’enfant à la demande d’un tiers, quelle cruauté !
    Une séparation et une nouvelle rencontre peut faire voir la vie tout à fait autrement.
    Bref, il ne faut jamais céder au désir de l’autre, surtout si celui-ci à pour conséquence une situation définitive et irréversible.

    Bon courage à ce monsieur s’il regrette son geste.

    Respectueusement,
    Karine

    Reply

Répondre à marie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.