Entrevue 3: Mon histoire racontée à Pénélope McQuade.

En cette journée de la femme, je crois qu’il est opportun de partager mon histoire avec vous, chers lecteurs et lectrices.

C’est donc avec grand plaisir que je diffuse pour vous aujourd’hui cette entrevue conduite habilement par Madame Pénélope McQuade.

Un grand merci Pénélope!

http://youtu.be/_vlc_Hj0DeY

Crédit photo: Michel Bellemare

(Visited 31 times, 1 visits today)

8 Comments

  1. Natacha 2014/01/15 at 9:12

    Mon dieu, mais c’est comme si tu étais dans ma tête!
    J’ai vécu tout ca, j’ai ressentit ce que tu as ressentit.. c’est incroyable. J’ai 32 ans et je suis stérile a cause d’une maladie reinale que j’ai depuis l’age de 5 ans. Donc, je sais tout a fait ce que tu vie!
    Merci, merci d’avoir fait cette page.
    P.S.: J’ai pleurer pendant ton entrevue tellement c’est venu chercher des émotions que je connais!

    Reply
  2. Catherine-Emmanuelle Delisle 2014/01/21 at 7:40

    Bonsoir Natacha,

    Je suis si touchée par votre message… J’en ai les larmes aux yeux. Je suis bouleversée et heureuse d’entendre enfin ces voix de femmes qui me ressemblent un peu s’élever enfin et sortir de l’anonymat! J’espère que j’aurai la chance d’échanger avec vous dans les prochains mois et peut-être de vous rencontrer. Je vous invite à vous joindre à ma communauté sur Google +. Vous pourrez échanger avec d’autres femmes un peu comme vous. La marche à suivre pour s’y inscrire se trouve sur mon blogue. Vous n’êtes plus seule à vivre votre infertilité: n’est-ce pas le plus beau des cadeaux pour 2014. Merci Natacha!

    Reply
    1. Sylvie 2014/03/10 at 7:53

      Je te comprends bien. J’ai choisi de ne pas avoir d’enfant. Je suis également dans le monde de l’éducation pour certaines personnes c’est impossible! Ce trouver un conjoint ce n’est pas facile non plus! Je me suis sentie seule tellement longtemps! Merci

      Reply
      1. Catherine-Emmanuelle Delisle 2014/03/16 at 9:40

        Merci Sylvie de m’écrire!

        Par curiosité, êtes-vous entourée de plus d’amies sans ou avec des enfants?

        De mon côté, j’ai beaucoup d’amies sans enfant.

        Reply
  3. Eternel 2014/06/05 at 3:20

    Bonjour Catherine,
    J’ai beaucoup aimé ton reportage. Je te comprends… Sauf que moi, je suis fertile mais j’ai trop attendu afin de pouvoir avoir un enfant. J’ai 45 ans et j’ai faite 2 ans de traitement de fertiliser seul, sans succès. Par la suite j’ai rencontré un homme extraordinaire avec qui je suis depuis 2 ans, mais qui ne veut plus enfant. Je pense que son amour me comble beaucoup et je pensais que ca m’aiderait à oublier et faire mon deuil… Mais mon manque d’amour pour un enfant est très grand, ma peine refait surface… Aujourd’hui, je pleure encore et je me cache pour ne pas que ca se saches…

    Reply
    1. Catherine-Emmanuelle Delisle 2014/06/06 at 8:37

      Bonsoir,

      Merci de vos commentaires au sujet de mon entrevue.

      Je suis touchée par ce que vous me dites.Le deuil de la maternité est très long à faire pour certaines femmes. Il est constitué aussi de plusieurs phases et est souvent réactivé par des événements banals du quotidien: apprendre qu’une amie est tombée enceinte, une publication sur Facebook, une publicité, etc. Est-ce qu’un tel événement s’est produit dans votre vie?
      Avez-vous autour de vous une personne-ressource à qui vous pouvez parler de cette peine? Surtout, il faut éviter de vous isoler. Il est primordial d’aller chercher du soutien. D’ici là, sachez que vous n’êtes pas seule, vous pouvez compter sur mon écoute.

      Sincèrement,

      Catherine-Emmanuelle

      Reply
  4. Nancy 2016/04/18 at 7:44

    Bonsoir Catherine-Emmanuelle,
    Je viens de découvrir ton blog en tombant sur cette entrevue. Ca fait 10 ans que j’essaie d’avoir des enfants. J’ai même fait deux in vitro sans succès.. J’ai appris il y a quelques mois qu’on doit m’opérer et m’enlever l’utérus. L’endométriose a fait trop de ravage… Je suis complètement perdue depuis plusieurs semaines. Ce soir, j’ai voulu faire quelques recherches sur le sujet. Je ne savais pas qu’est ce que je cherchais avant de tomber sur ton blog, mais il est claire maintenant que c’est toi que je cherchais! Merci d’avoir créé ceci… j’ai toujours eu l’impression d’être seule… maintenant, je suis sur que non. Je vais me sécher un peu les yeux et lire tout ce que tu as écrit avec grand intérêt. Merci….

    Reply
    1. Catherine-Emmanuelle Delisle 2016/04/19 at 8:09

      Chère Nancy,

      Quelle émotion de voir que mon action sur internet peut vous venir en aide…

      N’hésitez pas à visiter également ma page Facebook Femme sans enfant. J’y publie quotidiennement des articles qui parlent des vies des femmes sans enfant.

      Je pense à vous …

      Catherine-Emmanuelle xo

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.