Lettre à P…

Quatorze ans que nous travaillons dans la même équipe.

J’ai aujourd’hui 53 ans.

Je continue de faire le deuil de ma maternité, de cet enfant ou de ces enfants que je n’aurais jamais, moi qui avais déjà cherché des prénoms lorsque j’avais la trentaine et que je vivais une relation amoureuse stable. Arthur pour un garçon, le même prénom que celui de mon grand-père, Aliènor pour une fille car j’aime particulièrement le Moyen Âge.

Et puis les années ont passé. J’ai rompu avec cet homme, je me suis investie à fond dans mon travail, croisant de temps à autre un homme qui ne me correspondait pas et avec qui l’histoire tournait court …Pleurs, colère, solitude étaient mes compagnons d’infortune, moi qui me retrouvais face à moi même lorsque je rentrais dans mon petit appartement.

Combien de fois où je dus supporter tes remarques.

Chère P…

Tes remarques sur ta famille, ton mari, tes enfants, lors de réunions professionnelles où je devais baisser les yeux et me taire. Les commentaires « en tant que maman » que tu répétais, chère P ,me faisaient lever les yeux au ciel et soupirer un peu fort. Jusqu’au jour où j’ai dit tout haut «  Tiens y avait longtemps !» qui ne t’a pas plu et qui a provoqué ta colère à mon égard. J’étais celle qu’on « met à part » pas d’enfant, pas de conjoint, CELIBATAIRE à 40 ans. Je me sentais si horrible, monstrueuse, une erreur de la Nature. Je faisais face, accomplissant mon travail du mieux possible.Tu m’as critiquée, chère P…, n’acceptant pas que je ne t’admire pas, tu m’as dénigrée, humiliée, ignorée. Tu as monté les autres collègues contre moi. J’ai tenu bon …

Aujourd’hui, je suis en couple, heureuse, sans enfant…  Je m’occupe, quand je le peux, de la fille de mon compagnon que je gâte …  Les choses ont changé, mais chère P…que de souffrances tu m’as infligées par ignorance, orgueil et égoïsme.

 Je suis plus forte aujourd’hui et j’ai décidé de quitter une réunion de travail si d’aventure, l’une ou l’autre commence sa phrase par « en tant que maman… ».   Nadia 

(Visited 183 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.