Que dire à une femme qui souffre d’infertilité?

Ces phrases qui apaisent :

     Je suis désolée de ce qui t’arrive.

Les traitements et le stress psychologique peuvent affecter les femmes touchées.
Ressentir l’empathie et la compassion d’un proche, d’une collègue ou amie peut-être salvateur.

    Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider ?

Parfois, seule une oreille attentive d’une collègue ou amie suffira. Aussi, il peut être aidant de bénéficier d’accompagnement lors de rencontres médicales. Il s’agit d’une phase difficile à traverser qui peut durer des mois comme des années.

     Je te soutiendrai au moins moralement dans tes démarches.

Tentez de respecter la façon de réagir et de faire face à cette épreuve de la personne affectée.

    Tu as vu le dernier film de ...

Parlez lui d’autres choses. Dans cette situation, il est bon de lui changer les idées. Le travail, le sport, les voyages, les films, les livres, tous les sujets autres que les enfants et la famille.

Soyez prête à l’écouter. Si elle veut parler de ses traitements ou de son infertilité, elle le fera. Toutefois, ne vous vexez pas si elle n’aborde pas le sujet. On peut être proche de quelqu’un sans partager des détails intimes de sa vie.

    Les « x » attendent un enfant.

Avertissez-la à l’avance si vous ou des proches attendez un enfant.  Choisissez un moment où elle pourra digérer seule la nouvelle. Surtout n’évitez pas le sujet même si cela cause un malaise.

L’infertilité d’une personne près de vous peut changer bien des choses dans votre relation. Cette personne peut devenir plus fragile, plus repliée sur elle-même, moins attentive à vos besoins. Mais ce n’est pas elle qui est en train de changer, c’est son infertilité qui vous affecte aussi.

Ces phrases qui blessent:

    Cesse d’y penser, prends des vacances.

L’infertilité, même inexpliquée, est un problème médical. Il est important d’y faire face et d’être suivi adéquatement par une équipe de spécialistes. Ces derniers seront en mesure de vous informer par rapport à votre situation médicale. En étant plus au fait de la situation et en évitant de fuir la réalité, vous serez plus apte à faire face aux décisions à prendre pour gérer ou accepter vos problèmes de fertilité.


    Ne t’inquiète pas, ça va marcher.

En fait, cela n’est pas garanti. La femme éprouvant des problèmes de fertilité ne tombera peut-être jamais enceinte. Elle le sait et en souffre probablement beaucoup.

    Profite de la situation pour faire la grasse matinée ou pour voyager pendant que tu n’as pas d’enfant.

Cette remarque tend malheureusement vers la minimisation du problème vécu par la femme souffrant d’infertilité.

    Il faut y croire !

Attention ! Cette remarque sous-entend que la femme n’y croit pas suffisamment et que cela constitue une des causes de son infertilité.

    Tu as pensé à l’adoption ? Il y a tellement d’enfants qui…

Il est certain que les femmes ayant des problèmes d’infertilité pensent à cette possibilité.

Cependant, c’est une option très couteuse et souvent un processus qui peut s’échelonner sur plusieurs années.

Aussi, toutes les femmes ne se sentent pas à l’aise avec l’idée d’adopter un enfant qui ne leur ressemble pas et qui provient d’un pays étranger.

Il faut avant tout, à mon avis, avoir fait le deuil de porter un enfant pour être en mesure d’envisager cette possibilité.

    Es-tu enceinte ?

Il peut être douloureux pour les femmes vivant des problèmes de fertilité  d’être souvent confrontées à cette question, surtout  lorsque la réponse est  continuellement négative.

Il est certain que la personne ayant des problème de fertilité avisera ses proches et amis lorsqu’elle elle tombera enceinte.  Toutefois, il y a de fortes chances qu’elle préfère ne pas diffuser cette nouvelle avant la fin des trois premiers mois de grossesse. Respecter ce choix est primordial.

    Dès que les « x » ont essayé d’adopter, elle est tombée enceinte naturellement.

Cela, à mon avis, ne relève que du hasard.

    Tu peux avoir mes enfants, ils sont insupportables !

Il est indéniable qu’avoir des enfants est très exigeant. Toutefois, la personne qui éprouve des problèmes de fertilité rêve d’avoir un enfant et de vivre cette expérience qui par moment est difficile mais aussi très gratifiante.

    Moi durant ma grossesse ou durant mon accouchement...

Côtoyer des collègues ou des amies enceintes peut être très difficile pour les femmes souffrant de problème de fertilité. Cela peut provoquer une gamme d’émotions passant de l’admiration, à la joie, de l’envie à la tristesse.  Il s’agit  donc peut-être, pour les femmes enceintes, de choisir le moment opportun ainsi que le bon auditoire avec qui elles pourront traiter librement et sans censure  des bonheurs, défis et difficultés reliés à leur grossesse et la maternité.

    Il y a des choses bien pires que d’être infertile.

Chaque situation médicale est unique. Peut-on se permettre de les comparer entre elles ? L’infertilité amène son lot de souffrances physiques, émotionnelles, psychologiques et relationnelles qui varieront selon chaque individu.

Ce texte est une traduction / adaptation de la version anglaise.

Ce texte est inspirée de

Ce texte est aussi inspiré et adapté de

(Visited 776 times, 1 visits today)

8 Comments

  1. Arouna 2015/12/02 at 12:18 am

    Mon mari et moi essayons d’avoir notre 2ème enfant depuis plus de 2ans, alors je rajouterai aux commentaires mal placés : “vous en avez déjà une, y’a pas de raison pour que ça ne marche pas” ou encore “c’est le même père?” …

    Reply
    1. Catherine-Emmanuelle Delisle 2015/12/08 at 6:25 pm

      Je crois que les gens sont mal à l’aise avec cette situation et ne savent pas trop quoi dire pour apaiser nos tourments. Parfois, ils peuvent être bien maladroits de manière involontaire…

      Courage à vous deux!

      Catherine-Emmanuelle

      Reply
  2. Myriam 2018/05/13 at 8:52 pm

    Jai vecu plusieurs annees avec des problemes dinfertilite et je crois quavoir eu ces notes lorsque je souffrais je les aurais partage sur mon facebook et a tout mon reseau! Les commentaires lus sont tout a fait justes. Les gens de notre entourage veulent souvent bien faire mais ne savent pas comment sy prendre. Je ne me souviens pas que quelqunun mait dit: ce doit etre difficile ce que tu vis. Des mots si simples, cest ce que je souhaitais entendre. Jy ajourerais un autre commentaire a eviter: donner des conseils (ex: essaie de lacher prise). Comme si trop vouloir rendait infertile!

    Reply
  3. Maria Valeria 2018/08/30 at 12:56 pm

    Bonjour Catherine-Emmanuelle,

    Merci pour cet article que je découvre un peu “tard”. Jamais trop tard pour prendre conscience de certaines choses…

    J’aimerais que tu traites les réponses données à la femme infertile-ménopausée (précoce). Moi je le dis “j’ai eu une insuffisance ovarienne ou ménopause précoce inexplicable à 34 ans”. Mais c’est un terme encore plus tabou. Pourquoi personne n’y répond, ne nous aide ? Avec leur empathie je veux dire. Les femmes fertiles seraient donc confrontées en miroir inversé à ce moment du déclin qu’elles craignent tant, et que certaines d’entre nous, pourtant en pleine forme physique, représentons ?

    Chaleureux remerciements d’avance !

    Reply
  4. Marion 2019/02/07 at 5:19 pm

    Après plus de 6 ans de parcours PMA nous avons échoué, et nous devons accepter le fait que nous n’aurons jamais d’enfants. C’est très dur pour moi mais je crois que je peux gérer mon chagrin et ma tristesse, même si je sais que ce sentiment ne partira jamais. C’est qui est plus dur (deux choses):
    -Voir mon compagnon et savoir qu’il ne pourrait pas avoir d’enfants, car il est avec une femme infertile. Le regarder me rends si triste, car je sais qu’un enfant pourrait lui apporter tellement de choses.
    -Ma famille n’a pas su m’aider, je suis extrêmement déçue et blessée. Je n’ai pas trop demandé, juste qu’on m’écoute. Malgré le fait que je peux comprend que ce n’est pas facile non plus pour eux…je m’éloigne d’eux – je ne peux pas leur pardonner leur manque de délicatesse.
    Merci de votre écoute.

    Reply
  5. Kocak 2020/05/01 at 10:19 pm

    Je suis femme sans enfant par problème médicale je souhaiterai participer a lassociation

    Reply
  6. MASSART 2020/05/26 at 12:01 pm

    Femmes infertiles, et alors ? Quand nous constatons les dégâts liés aux mentalités humaines, les désastres que suscitent, en particulier les nations se prétendant être “supérieur(s)”à d’autres groupes, clans…., se prétendant être “civilisé”, hautement instruite, haut placées par faute de leur prétendu rang, fortunes et possessions matérielles…., en plus des structures qui défont la planète, immeubles, routes…., bref ! toutes choses pouvant être exploitable et exploité, animaux et êtres humains compris…., Quel monde est laisser aux futures hommes et femmes ? être infertile n’est pas plus honteux, que celui de ne pas vouloir un seul enfant par choix. Pas plus honteux, égoïste, que celui de pouvoir en faire, en désirer pour négliger leur avenir, voir aussi abuser des gosses, violer tuer etc…. Aussi, d’autres qui auraient pu en avoir, à qui les choses ont été catégoriquement interdites car pas dans les normes imposées par les familles, la société, normes établies par des modes stupides presque imposé par les modes sociales, le paraître, le fait d’être in…. Aussi ceux et celles qui font des enfants par intérêts, comme par exemple l’attributions financière des caf…. Beaucoup à développer de ce sujet, d’autres aberrances humaines en générale….

    Reply
  7. Juliette 2020/10/04 at 2:00 pm

    Bonjour merci pour vos recommandation et se site plein d’information je suis également une chaine YouTube que je vous recommande
    au plaisir de lire vos prochaine article http://vd55.com/ayS
    merci encore pour votre travaille

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.