World Childless Week 2019 : Ces paroles qui blessent…

20 septembre: Ces paroles qui blessent…

De nos jours, on entend souvent dans les médias ce type de commentaire:« ..En tant que parent, j’ai de l’empathie pour… »

Explorons ce que ce type de propos déclenche en nous, les sans enfant par circonstances, en cette journée. Je crois que nous avons tous la capacité d’être empathique à différents degrés: avec ou sans enfant.  Et vous, qu’en pensez-vous?

 


Voici les textes qui ont été partagés à l’occasion de cette journée de la World Childless Week 2019:

Trop entendu ( Martine Batanian, tiré du livre Clinique)

Se faire traiter d’égoïste par un homme dans une soirée d’affaire

Catherine-Emmanuelle